Coup de gueule !

En ce beau week-end d’août, je décidais de monter au chalet du Champ du Feu pour m’y rafraîchir à l’ombre de ses sapins.

Arrivé sur le pas de la porte, j’eus juste le temps de déverrouiller celle-ci que je trébuchais sur le tapis posé à l’entrée, oui cela arrive !! La porte s’ouvrit alors brutalement sous mon poids. Déséquilibré, je tendis le bras vers la rampe d’escalier, plein d’espoir de m’y rattraper. Je saisis un barreau salvateur.

J’étais si heureux de me rattraper que je ne remarquais pas de suite les 47 échardes plantées dans la paume de ma main. Le barreau avait connu des jours meilleurs et visiblement passé une mauvaise nuit !

Rapidement, les 47 échardes se rappelèrent à moi. La douleur vive me fit galoper dans l’escalier vers l’eau fraîche de la salle de bains. Mais un nouveau tableau au mur arrêta net ma course. Mais quelle horreur ce truc ! j’avoue l’art abstrait ne me touche pas.

Je me rapprochais de la toile pour y lire le nom de l’auteur, mai j’en sentît que son odeur : l’artiste avait vomi !

Harassé, ma main blessée pendant à mon bras comme déjà morte, je me dirigeais toujours vers le bain bien décidé à oublier ce cauchemar quand je vis un autre pauvre barreau complètement défait !

De là, pour me reposer un peu je gravis un autre étage pour arriver au dortoir ou je me laissais lourdement tomber sur un des lits.

J’aurais dû savoir qu’il était cassé ! expliquerais-je plus tard aux brancardiers du SAMU.

Voilà ma petit histoire est terminée. Mais en fait il y en a vraiment marre de découvrir notre chalet dans cet état. N’êtes vous pas assez adultes pour signaler les dégradations occasionnées par vous-même ou vos invités à la fin d’un week-end ? Ou mieux encore effectuer la réparation vous même ?

Au vu des réactions, Je tiens à préciser que c’est une histoire, tout ceci s’est bien produit, mais pas le même week-end, mais le même été.
Cela ne doit en rien minimiser la chose, c’est pas cool !

Michel

6 réflexions sur « Coup de gueule ! »

  1. JiPé

    C’est à se demander ce que certains « membres » entendent par « l’esprit club », (ce ciment fédérateur de plus en plus rare!)…..si tant que celui-ci existe encore, qu’il ait un sens pour eux!
    …A moins que cela ne se résume une simple « notion économique » : profiter du « service » offert par l’ avantage de plus en plus irremplaçable de 2 chalets plutôt bien situés ( et entretenus!!) en contrepartie d’une redevance ‘ plutôt faible et d’une cotisation elle encore largement « sociale »§
    Peut-être que la notion de caution mériterait débat au sein de notre comité….

  2. Gérard

    Comment peut on quitter un chalet sans nettoyer ses souillures ? Ce type de comportement devenant récurrent c’est certain qu’il va falloir envisager des sanctions et trouver des solutions.

  3. Danièle

    C est dommage faut il revenir aux services de refuges imposés si les propres membres n arrivent pas à gérer à voir au prochain comité

  4. Diane

    Quelle honte de laisser un chalet dans un tel état !!!!
    Ces personnes ne connaissent vraiment pas le respect .
    Je suis choquée qu’on puisse être aussi irrespectueux.
    Où est passé le respect, le savoir vivre !!!!!

  5. Michel

    Je tiens à préciser que c’est une histoire, tout ceci s’est bien produit, mais pas le même week-end.
    Cela ne doit en rien minimiser la chose, c’est pas cool !

  6. baldens

    Bonjour, Mais quel honte a celui qui a oser laisser le chalet dans cette état , je n’ose même pas imaginer l’état de sa propre maison si les dégradations faite ne l’on pas mis mal a l’aise.Pour ma parts je convoquerai les personnes ayant réservez pour une mise au point , et si la personne n’assume pas les faits commis par lui-même ou ses invités , dépôt de plainte pour dégradation de bien et facture a repartir entre les derniers qui ont louer la chalet en plus de leurs exclusions a tous.
    Car si j’avais ouvert la porte et trouver le chalet dans cette état , j’aurais fait photos et envoi direct au président pour signaler les dégâts causer pour que cela ne me retombe pas sur le nez et montrer l’indécence de ses gens la.
    Tout le monde peut casser une chaise ,un verre ou un plat , un souci de voler ou de fenêtre, mais des barreaux d’escaliers massif faut déjà être bien motivés ou totalement bourré.
    Que cette personne et ses invités ai honte de leurs comportement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *